Naimi Média

L'info de la protection sociale et du patrimoine
Mise en avant

La relance sera numérique ou ne le sera pas.

Un point de réflexion et non de polémique.

Bon nombre de chefs d’entreprise que je côtoie pour mes activités s’inquiètent de l’état des télécommunications et se demandent si les fournisseurs ont la capacité de maintenir leur niveau de qualité et d’activité. Ce qui reste de notre économie encore valide (grâce au télétravail qui est certainement parti pour durer) est extrême dépendant des secteurs des télécommunications. Il convient d’ailleurs de féliciter tous les professionnels du secteur.

Le président de la République avait, lors de sa campagne, fait d’internet une priorité. Il doit reprendre ce chantier.

Aujourd’hui, trop de zones restent blanches ou mal couvertes. Le plan de relance de l’économie doit impérativement passer par l’instauration d’une couverture totale de notre pays si nous voulons demain, mieux répartir la population sur le territoire (le déconfinement en Ile de France, mais aussi dans les grandes zones habitées, va s’avérer compliqué compte tenu de la densité de population, ce qui paraît normal).

Traumatisées, à la fois par le confinement et la peur de la promiscuité, beaucoup de personnes vivant en Ile de France souhaiteront s’installer hors des grandes agglomérations, pour télétravailler, quelqes jours par semaines. Les espaces de co-working en centre-ville, très à la mode ces dernières années, risquent de perdre de leur attrait.

Ne perdons pas de temps. Il faut vite « équiper » la France entière pour préparer l’économie de demain. La relance sera numérique ou ne le sera pas…ou elle ne sera pas optimale.

Bonne journée à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *