Naimi Média

L'info de la protection sociale et du patrimoine
Patrimoine

Le PEA junior est sur les rails

Puisque les actions sont les meilleurs placements à long terme, alors mieux vaut commencer à investir en bourse le plus-tôt possible. Et quitte à prendre des risques, autant privilégier la nouvelle enveloppe fiscale du plan d’épargne en actions (PEA) jeune, créée à l’occasion de la loi PACTE et dont le top départ vient d’être lancé avec la publication du décret d’application le 25 août dernier.

Auparavant réservé aux seuls contribuables, le PEA est désormais ouvert aux jeunes majeurs rattachés au foyer fiscal dans les conditions prévues au 3 de l’article 6 du code général des impôts. Sont ainsi concernées, les personnes majeures âgées de moins de 21 ans, ou de moins de 25 ans lorsqu’elles poursuivent leurs études, ou, quel que soit leur âge, lorsqu’elles effectuent leur service militaire ou sont atteintes d’une infirmité.

Le montant maximum des versements sur le PEA pour un jeune rattaché est fixé à 20 000 euros.

Lorsque le rattachement prend fin, le PEA jeune pourra se transformer en PEA normal avec son plafond de versements de 150 000 euros, ou de 225 000 euros (en cas de PEA-PME), tout en conservant le bénéfice de son antériorité fiscale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *