Naimi Média

L'info de la protection sociale et du patrimoine
Patrimoine

Les assureurs sont encore réticents à ouvrir les clauses bénéficiaires à options

Investissement Conseils : Peut-on encore faire évoluer les clauses bénéficiaires ?

Jean Aulagnier: Assurément, grâce aux clauses dites à options que l’on nomme aussi clauses à tiroirs ou à miroirs. Ces clauses donnent au bénéficiaire la possibilité d’effectuer un choix au moment du versement des capitaux-décès, dès lors que le stipulant, en général le souscripteur du contrat, l’a expressément prévu. Par exemple, le stipulant peut autoriser le bénéficiaire à percevoir une quotité du capital-décès et en laisser le solde à d’autres bénéficiaires désignés.

Lire la suite sur Investissement Conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *