Naimi Média

L'info de la protection sociale et du patrimoine
Patrimoine

Perte d’exploitation : les agents généraux d’assurance prennent à partie le Crédit Mutuel

Flash info agea du 24 avril 2020

Chères Consœurs, Chers Confrères,

Depuis plusieurs semaines, vous êtes confrontés à une surabondance de communications de toutes parts et en vous adressant ce flash spécial, j’ai conscience d’en rajouter.

Nombre de vos représentants m’ont alerté sur les communications récentes de groupes bancaires et tout particulièrement celles du Groupe Crédit Mutuel – CIC qui s’avèrent particulièrement agressives.

D’une part, leur communication sur la « vraie-fausse » prise en charge de la perte d’exploitation (PE) n’aurait qu’un but : la non-application de garanties de PE réellement applicables. Ainsi, l’attribution d’une aide forfaitaire permettrait de ne pas appliquer leur contrat. Il y aura immanquablement une bataille juridique sur le sujet.

D’autre part, les pratiques commerciales agressives des chargés de clientèle de ce groupe qui démarchent les clients bancaires non assurés auprès des Assurances du Crédit Mutuel (ACM) : ces deniers expliquent que les ACM couvrent bien la PE et qu’il serait judicieux de changer d’assureur à leur profit.

Dans cette période difficile où la solidarité devrait être la préoccupation de tous, ces pratiques sont inacceptables et nous entendons y mettre un terme. C’est pourquoi nous avons écrit ce jour au Secrétaire Général de l’ACPR afin de signaler ces pratiques et de lui demander de les faire cesser.

Dans l’hypothèse où vous disposeriez de documents commerciaux ou autres nous permettant de compléter le dossier que nous avons construit, je vous remercie de nous les adresser à l’adresse suivante : communication@agea.fr

Parallèlement à cette action, je vous informe avoir demandé à plusieurs acteurs de la FFA d’inciter leurs membres à être attentifs à la sur-communication du secteur.

La position de l’ensemble des syndicats de sociétés et d’agéa est claire, les compagnies, si elles ne l’ont pas encore fait, se doivent de doter les agents généraux de mesures commerciales significatives et propres à aider nos clients en difficulté et doivent nous laisser les appeler afin d’apprécier leurs besoins. Elles doivent également être à l’écoute des agents généraux et répondre aux situations particulières vécues par nos clients. Nous leur avons par ailleurs rappelé que communiquer directement à nos clients sans autorisation expresse de notre part était contre-productif.

Chères Consœurs, Chers Confrères, continuez à contacter vos clients, c’est pour nous le meilleur moyen de les conserver et de les aider.

Bon courage à toutes et à tous et portez-vous bien.

Patrick Evrard, Président d’agéa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *