Naimi Média

L'info de la protection sociale et du patrimoine
Mise en avant Patrimoine

Assurance vie « Je veux démentir tous ceux qui céderaient au catastrophisme et les Cassandre de tout poil »

L’assurance à la française demeure une ancre de stabilité pour l’économie française et pour l’épargne des Français. Dans le contexte actuel, le fonds euros garde sa pertinence et les assureurs français pourront encore offrir dans les prochaines années des rendements positifs en France grâce aux rendements élevés des placements du passé a souligné hier, devant les assureurs, le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Toutefois, le Ministre a souligné que le contexte de taux durablement bas va impliquer une transformation du modèle de l’assurance vie, inévitable et irréversible et que pour cette raison il demande aux assureurs d’assumer un discours de raison en ne donnant pas de faux espoirs au travers de la délivrance de rendements excessifs sur les fonds en euros.

Il a rappelé par ailleurs que la loi PACTE a enrichi les contrats d’assurance vie avec des supports en unité de compte investis dans les entreprises non cotées. Il est aussi revenu sur le nouvel Eurocroissance, qui, selon lui « sera plus simple, flexible et plus lisible dans la mesure où, contrairement à l’Eurocroissance actuel, les assurés pourront connaître à tout moment le rendement de leur fonds ».

Enfin, il a évoqué la question de Solvabilité 2, en précisant qu’il travaillerait à alléger la charge prudentielle liée à la détention d’actions par les assureurs, pour qu’ils participent davantage au bon financement de l’économie.

Discours de Bruno Le Maire, à la 11ème édition de la Conférence internationale de la Fédération française des assurances (FFA) – vendredi 25 octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *