Quels sont les ressorts du cerveau quand il s’agit de placements ?

Président de la société de portage salarial, Patrimo-Portage et de la plateforme de produits et services Calista Patrimoine, Sébastien Bareau, est l’initiateur des Conférences CGP, dont la prochaine se tiendra mardi 4 février 2020 sur le thème des neurosciences appliquées au conseil patrimonial.

Président de la société de portage salarial, Patrimo-Portage et de la plateforme de produits et services Calista Patrimoine, Sébastien Bareau, est l’initiateur des Conférences CGP, dont la prochaine se tiendra mardi 4 février 2020 sur le thème des neurosciences appliquées au conseil patrimonial.

Depuis combien de temps organisez-vous les conférences CGP?

Depuis exactement un an. La première conférence s’est tenue le 4 février 2019. », Animée par le conférencier Mickael Aguilar, elle portait sur le thème « conseiller & vendre à l’ère du digital ». La deuxième a eu lieu en octobre dernier lors du Salon de l’immobilier et de l’investissement. Elle avait pour sujet « l’immobilier dans un monde incertain » et était présentée par Guy Marty, fondateur de l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) et du site d’informations Pierrepapier.fr. Notre prochain rendez-vous, le troisième, se tiendra à l’Institut du Management des Services Immobiliers (l’IMSI), situé dans le 10e arrondissement de Paris, sur le thème des neurosciences avec un sujet intitulé « comment faire de son cerveau un allié ? ». C’est Pascal Pineau, fondateur de la société de formation Métisse Finance, qui sera notre conférencier.

La conférence sera suivie d’une table ronde avec nos partenaires : le promoteur Histoire & Patrimoine, BNP Paribas Cardif, Patrimo Portage, Foncia Immo Neuf et Sogenial.

Pour quoi choisir cette thématique pour la prochaine ?

Le principe des conférences CGP, dédiées aux professionnels du patrimoine et de l’immobilier, est de sortir des sentiers battus en traitant de sujets connexes à leur métier. L’objectif n’est pas de leur délivrer des connaissances techniques mais de travailler les aspects comportementaux afin de les aider à améliorer leurs relations de confiance avec leurs clients.

Cette conférence vise à nous faire découvrir quels sont les ressorts du cerveau quand il s’agit de placements financiers et/ou d’investissements. La finance comportementale et les neurosciences ont en effet montré que les clients et les conseillers sont sujets à des biais émotionnels et cognitifs qui jouent sur leurs critères de sélection et leurs stratégies. Ceux-ci peuvent être à l’origine d’incompréhensions, de mauvaises interprétations et entraîner des réclamations. Ces aspects ne sont pas à négliger à l’heure où les pouvoirs publics renforcent le devoir de conseil.

D’autres conférences sont-elles prévues ?

Bien entendu, nous avons prévu une conférence sur la délinquance financière lors du prochain salon de l’immobilier et de l’investissement de Paris. Gilles Duteil, directeur du groupe de recherche européen sur la délinquance financière et la criminalité financière et organisée (DELFICO) et du CETFI (centre d’études des techniques financières et d’ingénierie) sera notre invité. Notre objectif est de faire un point sur toutes les mauvaises pratiques du secteur pour éviter aux conseillers et aux clients d’en être victimes. Rendez-vous pour cette conférence, à l’automne prochain.